Historique

Petite histoire des deux communes de Haut du Them et Château Lambert, réunies en 1972

Les premières traces d'occupation de la commune remontent à l'Antiquité. L'actuel Col des Croix, alors nommé "col de Lestoy" était alors occupé par un poste de surveillance de l'armée romaine.

Château-Lambert :

Chariot de mines à Haut du ThemLe village naquit réellement au Moyen-Age, lorsque le comte de Faucogney fit ériger un château au 12ème siècle. Celui-ci donna d'ailleurs son nom au hameau.
Après avoir été occupé par les Bourguignons de 1341 à 1347, Château-Lambert fût cédée au duc de Bourgogne. C'est ce dernier qui lança l'exploitation des mines aurifères, puis argentifères, situées en contrebas du village. Très réputées, elles accueillaient des mineurs du Territoire de Belfort, d'Allemagne et même d'Autriche!

La commune, tout comme le reste de la Franche-Comté, devint espagnole vers 1598. Les traces de cette tutelle sont encore visibles, puisque ce fût le roi espagnol Philippe III qui fit ériger la chapelle Notre-Dame de l'Assomption en 1616.

Le hameau devint officiellement français en 1780. Il fût temporairement rebaptisé "Mont-Lambert" pendant la Révolution Française. Cette période signa également la fin de l'exploitation des mines, après près de 4 siècles d'activité. Elle reprit pour quelques années au début 20ème siècle, puis sous l'occupation allemande jusqu'en 1944, avant d'être définitivement abandonnée.

Le Château fût quant à lui détruit en 1643, pendant la Guerre de 10 ans. A son emplacement se dresse aujourd'hui la statue Notre-Dame des Neiges, érigée en 1855 à la mémoire des victimes d'une épidémie de choléra.

La belle époque de Château-Lambert fût le 17ème siècle. Le village comptait alors près de 700 habitants! Ceux-ci quittèrent les lieux après la fermeture des mines, et la population ne cessa alors de diminuer. Faute de population, le hameau fût rattaché à Haut du Them en 1792.

La vie des habitants de Château-Lambert est retracée au Musée de la Montagne >>

Haut-du-Them :

Haut du Them autrefois

Cette partie du village est beaucoup plus récente, puisque les premiers habitants ne s'y installèrent qu'au début du XIXème siècle.

Pendant longtemps, il n'y eu que des forêts et des prairies à l'emplacement actuel de la commune. Celui-ci était toutefois déjà baptisé "Haut-du-Them", car il était situé au-dessus d'un lieu-dit de Servance nommé "le Them".

Le Haut-du-Them ne naquit officiellement qu'au début du XIXème siècle. Il fût longtemps un quartier de Servance, avant d'acquérir le statut de commune le 21 février 1841.
Il comptait alors 1800 habitants, attirés par une économie dynamique : scieries, tissages, exploitations forestières...

La commune perdit de nombreux habitants au milieu du 20ème siècle après la suppresion du "Tacot" : ce chemin de fer reliait la Haute-Saône au Thillot, en passant par Haut du Them, depuis 1895. Il a contribué au développement économique de la commune dans les années 1920 et 1930, avant d'être supprimé en 1938 face à la concurrence des automobiles et des trains plus modernes et plus rapides.
Le "bâtiment de nuit" de la gare de Haut-du-Them a été conservé et intégré au foyer rural.

 

 

 
Plan du site - Copyright © 2007 tous droits réservés - Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net  
Accès au site de la CCHVO